Bienvenue sur IndexError.

Ici vous pouvez poser des questions sur Python et le Framework Django.

Mais aussi sur les technos front comme React, Angular, Typescript et Javascript en général.

Consultez la FAQ pour améliorer vos chances d'avoir des réponses à vos questions.

Quelle est la licence Open Source la plus permissive pour mes projets Python

+1 vote

J'aimerais choisir la licence la moins contraignante possible, même pour une utilisation commerciale de mon travail.

J’hésite entre l'AGPLv3 et la MIT mais il y a peut être d'autres choix ?

Avant de poser la question, j'ai fait des recherches mais j'ai du mal à saisir les nuances entre tous les types de licence.

demandé 1-Mar par srault95 (218 points)

3 Réponses

+5 votes
 
Meilleure réponse

Si tu cherche un max de liberté, the unlicence est un choix possible : c'est le don au domaine public. Par contre, ça marche potentiellement pas en france, car en france le domaine public c'est la honte nationale.

Juste un détail : AGPL est contraignante par design.

Donc, entre MIT et AGPL, choisis plutôt MIT, qui est considérée less protective que LGPL, elle-même less protective que GPL, elle-même less protective que AGPL.

Qu'une licence ne soit pas reconnu par l'OSI, ça ne veux pas dire que c'est mal, juste que c'est une licence qui apporte quelque chose aux licences existantes et qui est écrite dans les règles de l'art.
Donc oui, choisir dans les OSI c'est mieux, mais pas obligé tant que ton projet est pas important dans le droit.

Conseil : un informaticien écrit du code, pas des licences. LGPL c'est bien, MIT c'est bien, GPL c'est bien. Quand viendra la question des droits et des licences sur un de tes projets, c'est que ton projet aura des objectifs précis, donc que le choix d'une licence sera guidé par autre chose que J'aimerais choisir la licence la moins contraignante possible. Ce jour là il sera temps de choisir la licence à lui coller, et coller la version courte partout dans tes headers de fichiers, faire des options pour l'afficher à l'utilisateur, bref de faire ton dev GNU et de faire chier tout tes collaborateurs avec les 40 premières lignes qui expliquent que n'importe qui à le droit de faire sa tambouille avec les 20 lignes qui sont en dessous.
D'ici là c'est juste de la branlette intellectuelle (sans réelle base de réflexion en plus, vu que tu ne sais pas (encore) ce que tu dois permettre avec ce code).

Sinon, réveille ton côté écolo : prend celle qui prend le moins de place sur ton disque dur.

répondu 1-Mar par lucas (2,124 points)
sélectionné 1-Mar par srault95

Un peu coupante comme réponse mais très juste.

Je ne voulais pas particulièrement me prendre la tête avec ces questions de licence mais comme je n'y connais absolument rien, je pensais que le choix de départ était immuable et définitif.

+2 votes

La MIT est très permissive, mais si tu comptes être ouvert à tout, tu peux opter pour la WTFPL.
https://fr.wikipedia.org/wiki/WTFPL

répondu 1-Mar par debnet (974 points)

Je ne connaissais pas WTFPL. Après lecture elle pourrait me convenir mais elle semble controversé et n'est pas reconnu par l'OSI.

De plus, elle semble inexistante dans les projets python: https://pypi.python.org/pypi?%3Aaction=browse

Je pense que je vais faire confiance au plus grand nombre et suivre la masse de ceux qui se trompent peut être en prenant la MIT.

+4 votes

Dans un genre plus sérieux que wtfpl y a la BSD-2
Et en moins sérieux y a la beerware

répondu 1-Mar par Nattefrost (206 points)
...